Programmation

« La mélancolie des sympathies interrompues »

Une saison…

Une saison qui, nous l’espérons, aura fait grandir en vous la même amertume qu’en nous. L’amertume de ne plus pouvoir offrir ce supplément d’âme qui sépare notre travail de la pratique d’activités…

C’est, au choix, le bruit des petits pieds des enfants qui courent, malgré les consignes et entrent en chuchotant dans l’obscurité du théâtre. Pour en sortir, une heure plus tard, avec des étoiles dans les yeux (lorsque nous avons bien fait notre travail)…

C’est le bruit des conversations animées, où il faut parler par-dessus le ronron de notre vieux frigo, dans la cafétéria lors des vernissages…

C’est le son des balances, à 14h00, qui annonce le concert à venir…

Bref, la voix du vivant !

A nouveau, enfin, la MJC va proposer aux palaisiens et à ses adhérents, des temps de spectacles, de partages, des temps que nous appelons dans notre jargon professionnel : La programmation.

  • Les rencontres de l’enfance en février (spectacles jeunes public et ateliers parents/enfants).
  • Les concerts « Voix off » chaque mois (à partir de janvier, en cafétéria).
  • Les jeudis sans télé… les Cafés jeux, les débats, les soirées partagées etc…

Comme c’est bon, à nouveau, ce tumulte des adhérents qui une année durant nous avait quitté, s’était tu… Isolé que nous étions, dispersés dans toute la ville.

Car le silence, à la longue, c’est inquiétant…

Donc c’est reparti, et pour paraphraser L. MIAS (attention il y a un piège) nous aimerions tellement que la MJC de Palaiseau, ce ne soit pas seulement un lieu où l’on se croise, mais où l’on se rencontre…

Une belle ambition !

Car, paradoxalement, on peut trouver à l’éducation populaire un gout d’éducation sentimentale… On n’oublie pas sa première scène, sa première exposition, son premier spectacle…

Toujours Frédéric chérira Madame Arnoux…

Et pour les désabusés, les cyniques, les non littéraires, ou simplement ceux dont ce n’est pas la première fois, avouez que de toutes façons, ça fait du bien de venir ou de revenir à la maison, non ?

Alexandre BEDU

Activités – Animation locale – Programmation culturelle